Destination finale

Titre de série


Voir les documents de la série

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • aucune issue possible… 5/5

    Pentalogie dont le concept propre à tous les épisodes consiste à dégommer de la façon la plus spectaculaire possible un nombre impressionnant d’adolescents. A priori, il s’agit de « Teen-movie », genre très courant dans la production cinématographique et concentré sur l’horreur. Seulement, comme dans beaucoup de films similaires, les scénaristes ne se contentent pas de tuer bêtement, et pourvu que ce soit irregardable, ce groupe de gamins pubères ; et c’est là que ça devient intéressant car quand on y regarde de plus près, il s’agit d’un jeu ! Et oui chers lecteurs, vous croyiez que je faisais l’apologie du film d’horreur et bien, vous aviez raison ! Le spectateur qui regardera ces épisodes au premier degré ne sera pris que par un suspense intense et des jets d’hémoglobine, les morts sont bien entendu horribles et absolument inévitables, c’est ça qui est vraiment comique. Par contre, celui qui ne se contentera pas du premier degré aura tout le loisir de déchiffrer, trouver toutes les références auxquelles les scénaristes font allusion. Prenez simplement les noms des personnages : Alexander Chance Browning, Billy Hitchcock, Jason Robert Wise, Larry Murnau, Peter Friedkin… pour les plus faciles, mais la liste est longue ! Et, ces jeux sur le nombre 180 qu’il faudra essayer de trouver dans tous les épisodes, ainsi que des clins d’œil à d’autres scènes de la même série ou à d’autres films, un véritable ouvrage d’anthologie cinématographique ! Sacrés scénaristes qui s’en donnent à cœur joie ! Et, pour finir, peut-être un scoop : Mais quel est donc cet épisode de la deuxième saison de la la série « la Quatrième dimension » intitulé « Sans escale de vie à trépas » (« Twenty-Two » en VO) dans lequel il est question d’une femme hospitalisée qui rêve toutes les nuits qu’elle a une place dans la chambre 22, autrement dit la morgue ? Un épisode qui vous glace le sang et dont je soupçonne les créateurs de la série des « Destination finale » de l’avoir vu

    par Véronique LANGLOIS Le 22 juillet 2020 à 19:36